attempt by a museum approach: possibility # 1

attempt by a museum approach : possibility # 1 installation
+
For a While
intervention en anglais dans la performance Free replay de Anne-Sophie Turion
réalisés dans le cadre de la résidence Parkinprogress 5, Pannonhalma, Hongrie.
Pépinières Européennes

Cette installation a été réalisée dans l’aboretum de l’Abbaye de Pannonhalma en relation avec quinze autres projets d’artistes en résidence. Conjointement, nous avons travaillé à l’élaboration d’un parcours au sein de l’arboretum, mêlant collaborations et correspondances entre chaque pièce.

attempt by a museum approach : possibility #1, s’articule autour de la constitution possible d’une collection d’objets fictifs, relatant une archéologie possible du lieu. Constituée de 150 boîtes en plexiglass réalisées sur place, l’installation se compose de trois niveaux en bois autour d’un des arbres les plus ancien du site. Chaque boîte contient une pièce énigmatique en terre crue, comme une collecte ou une approche obsessionnelle de traces historiques.

Installées sur chaque palier autour du tronc de l’arbre, cette installation évoque à la fois une maquette architecturale, une sculpture éphémère ou une tentative de collection muséale. Cette dernière s’avérant impossible car l’installation étant en extérieur et soumise aux aléas du temps, ne peut contenir toutes les conditions requises pour la conservation. Le titre contient davantage une volonté d’utiliser les principes de muséologie, de référencement et de collecte liés à la fois au musée et à l’archéologie, comme forme d’expression et possibilité de faire cohabiter les éléments entre eux.
Le processus de fabrication de la pièce est racontée dans la performance de Anne-Sophie Turion, où j’interviens comme personnage fictif, racontant mes pensées et comment cette installation est née. Cette collaboration permet le lien entre les pièces, d’inscrire l’installation dans l’imaginaire et l’évolution perpétuel du travail.
Installée au confluent de pièces performatives et vidéos, attempt by a museum approach possibiliy #1, est volontairement silencieuse et peu éclairée. Elle est comme une sorte de station de respiration, un moment de regard personnel et silencieux. Durant les 4 premiers jours, nous avons vécu au sein de l’Abbaye, nous permettant ainsi de vivre au rythme des frères bénédictins, assistant aux prières du soir. Le silence et la quiétude présents dans les lieux ont défini mon axe de travail.
L’histoire du site de l’Abbaye de Pannonhalma et ses particularités géographiques ont défini l’installation comme une réponse au lieu, un site de mémoire.

Pour la performance de Claudio Stellato, des trous ont été creusés. Ceux-ci ont permis de découvrir des ossements, des fragments de poteries… Ceci nous a conforté dans l’idée que le site pouvait contenir une étude archéologique potentielle.

 

attempt by a museum approach : possibility # 1
Plexiglas boxes, clay, wooden brackets and glue
For a while
english intervention in the performance of Anne-Sophie Turion created in the context of the residence Parkinprogress 5, Pannonhalma, Hungary. Pépinières Européennes, Mouving House Fondation 2012

This installation was performed in the Aboretum Abbey Pannonhalma in connection with fifteen other projects artists in residence.
Together, we have worked to develop a career within the arboretum, mixing collaborations and connections between each piece.
attempt by a museum approach: Possibility # 1 focuses on the possible establishment of a collection of fictional recounting a possible archaeological site. Consists of 150 boxes plexiglass made on site, the system consists of three levels of wood around a tree the oldest site. Each box contains an enigmatic piece of clay, as a collection or obsessive approach to historical evidence. Installed on every level around the trunk of the tree, the installation evokes both an architectural model, a sculpture or a fleeting attempt museum collection. The latter proved impossible because the installation is outdoors and subject to the vagaries of time, may not contain all the requirements for conservation. The title contains more of a willingness to use the principles of museology, referencing and collection related to both the museum and archeology, as a form of expression and ability to coexist elements together.
The manufacturing process of the play is told in the performance of Anne-Sophie Turion where I stand as a fictional character, telling my thoughts and how this system was born. This collaboration enables the connection between the parts, to include installation in the imaginary and the perpetual evolution of the work.
Located at the confluence of performance pieces and videos attempt by a museum approach possibiliy # 1 is deliberately quiet and dimly lit. It is like a breath of station, a moment of quiet and personal look. During the first 4 days we experienced in the Abbaye, enabling us to live to the rhythm of Benedictine monks, attending evening prayers. The peace and tranquility present in the scene set my line of work.
The history of the site of the Abbey of Pannonhalma and its geographical defined the system as a response to place, a site of memory. For the performance of Claudio Stellato, holes were dug. They have uncovered the bones, fragments of pottery … This has reinforced the idea that the site could contain potential archaeological study.

Advertisements