Biennale de la Jeune Création de Houilles 2010

ville invisible, à rebours, flux 2 et flux 3

 

Suite à un appel à projets lancé auprès de différents établissements et réseaux artistiques, un jury de professionnels a sélectionné pour la 8e édition 11 jeunes artistes parmi plus de 260 candidats.

Inédits pour la plupart (parfois co-produits), les projets et pièces exposés, selon une scénographie originale, ont dévoilé des univers créatifs affirmés.

De sensibilités multiples, ces productions mêlaient pertinence et innovation au travers d’une grande diversité de médiums : art vidéo, installation, photographie, sculpture, sculpture-textile, peinture, dessin, édition, etc. Ensemble, ils formaient un échantillon de la scène artistique montante.

Cette nouvelle édition a privilégié, plus que jamais, la rencontre des œuvres mais aussi des artistes avec les publics, grâce à des médiations scolaires et tout public, des ateliers, rencontres et conférence.

Un dispositif interactif de visite a fait ainsi son apparition cette année, avec l’aide technologique de SFR : dans le parcours de l’exposition, les visiteurs ont eu accès à des flash-code. Munis de Smartphone ou d’I-phone ils ont pu consulter gratuitement les interviews filmées des artistes : un outil pédagogique au service de la création…

L’artiste lauréat 2010, Julien Nédélec a réalisé la saison suivante une exposition personnelle, accompagnée d’un catalogue monographique, dans le cadre d’une résidence de création à Houilles (en 2009, Sophie Gaucher a bénéficié de ce dispositif).

Avec le partenariat technologique de SFR

Biennale de la jeune création de Houilles

Advertisements

One thought on “Biennale de la Jeune Création de Houilles 2010

  1. Pingback: à rebours | MATT COCO

Comments are closed.