à rebours

31 tirages numériques jet d’encre sur papier canson A4, 2010 / Biennale de la jeune création de Houille
Si je devais choisir un dessin, je ne le pourrais pas.
Si je devais dire comment ça commence, je ne le saurais pas. Comment ça finit, non plus.
Quelque que chose file entre les doigts, échappe au regard. S’accrocher à une séquence, faire « pause » afin que rien ne disparaisse.
Ou n’apparaisse.
If I had to choose a drawing, I could not do it.
If I had to say how it starts, I do not know. How it ends, either.
Any thing that slips through our fingers, escapes the gaze. Hang on a sequence, to “pause” so that nothing disappears.
Or appears.
Advertisements